Posted on

Coralis Australis

Coralis Australis

Coralis Australis était un travail de recherche sur les “Miniatures”, développé au cours de ma 3° année d’étude des Arts Appliqués à l’université de Sydney. Très intéressée par la structure de la grande barrière de coraille qui, d’après ce que je sais est le plus grand organisme vivant créée par des organismes minuscules, je me suis concentrée sur les détails de cette structure gigantesque pour réaliser ce travail.

Le corail est le squelette secrété par le polype; ce dernier ne pouvant pas survivre sans son partenaire symbiotique qu’est l’algue. Pour approfondir ma recherche j’ai commencé à collecter des macro photographies ainsi que des documents de recherche et des dessins trouvés sur les sites du CSIRO.

Regarder ces images rectangulaires, c’était comme voir ces minuscules organismes à travers un microscope. J’ai volontairement choisi de présenter mon travail dans ce même format rectangulaire. L’image ci-dessous est composée de 4 éléments, chacun d’entre eux représentant une partie de l’évolution symbiotique du récif.

De gauche à droite :

Le premier représente les algues symbiotiques sur un tentacule du polype.

Le second est le polype entier.

La troisième montre une branche de corail avec la coloration du polype par les algues.

Enfin une bague en corail, qui est là pour nous rappeler  l’impact humain sur le récif.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *